Save Live Africa


C'est en Afrique que l'on peut réaliser le plus grand gain en matière de sécurité routière. De nombreuses vies sur les routes africaines doivent être sauvées. SAVELIVE Africa contribuera à cet objectif.


L'initiative Save Live est menée sous l'égide de l'’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO), dont la présidence est assurée par l'autorité de sécurité routière du Mali et le Secrétariat par le Corps fédéral de sécurité routière du Nigeria.

L'objectif de SaveLive est de construire et de mettre en œuvre un système robuste de collecte de données sur les accidents dans les pays d'Afrique de l'Ouest. L'Initiative a été officiellement lancée suite à l'adoption unanime de la Résolution 2.11 par les Etats membres de WARSO lors de l'Assemblée annuelle de WARSO à Dakar du 23 au 26 juillet 2018.

La première phase de cette initiative est soutenue financièrement par BPF Luxembourg. Le Secrétariat de WARSO sera soutenu dans sa gestion quotidienne par LuxMobility de Luxembourg (www.luxmobility.eu). Pour les ateliers et programmes de formation dans les pays francophones, Save Live collabore avec l'Alliance Francophone pour la Sécurité Routière (AFSR). 

 

Des données à la connaissance

Travailler avec des systèmes modernes de collecte et d'analyse de données de sécurité routière permet de traduire les données en connaissances. Save Live comprend un suivi, une formation et une assistance de trois ans pour assurer la pérennité de la démarche. Un service d'assistance apportera son soutien et effectuera des audits de sécurité routière. Cette stratégie permettra à chaque pays africain d'atteindre ses objectifs de sécurité routière.

 

Le Sénégal, premier ambassadeur

Suite à la signature de l'accord SaveLive entre le Sénégal et le Luxembourg le 31 janvier 2018 sous la présidence du Ministre Abdoulaye Daouda Diallo du Sénégal et du Ministre Romain Schneider du Luxembourg, le Sénégal est le premier Ambassadeur officiel de SaveLive. 

Save Live soutient le Sénégal dans ses efforts pour atteindre l'objectif fixé d'une diminution de 35% du nombre de victimes d'accidents de la route et améliorer la réponse post-accident. La mise en œuvre au Sénégal se fait en étroite collaboration avec VIA des Pays-Bas (www.via.nl), fournisseur d'un Software pour le système de collecte de données.